Villes moyennes, villes en déclin ? Activités commerciales et dynamiques urbaines en France – Journée d’études, 14 juin 2019 Université Polytechnique des Hauts de France (Valenciennes)

Journée d’études organisée par les commissions « Villes et métropolisation » et « Géographie du commerce » du CNFG (Comité National Français de Géographie), avec le soutien des laboratoires Calhiste (EA4343) et Lab’urba (EA7374)

Chaque année, la commission « Villes et métropolisation » du Comité National Français de Géographie (CNFG) organise une journée d’études sur un thème émergent de l’actualité urbaine en France et en Europe, associant des communications scientifiques le matin et une visite de terrain l’après-midi. Cette année cette journée est organisée conjointement avec la commission « géographie du commerce »

THEMATIQUE

En France, les villes petites et moyennes sont souvent présentées comme les plus touchées par la décroissance urbaine. Fortement enracinées dans le récit territorial national, à l’image des préfectures garantes de la cohésion républicaine, ces villes seraient aujourd’hui menacées par la métropolisation : les réorganisations postfordistes ont fragilisé leur base productive, souvent peu diversifiée, tandis que le vieillissement démographique, l’élargissement des mobilités et la contraction des dépenses publiques ont affaibli leur capacité historique de polarisation régionale ou locale. Ainsi, après quatre décennies d’indifférence de la part des politiques d’aménagement, le gouvernement a lancé récemment un vaste plan « Action Cœurs de ville » concernant 222 villes non métropolitaines. Il s’agit de limiter les pertes de population, la paupérisation des centres-villes et la progression de la vacance commerciale, souvent identifiée comme le signe le plus visible de la crise en cours.

A travers l’exemple de la géographie du commerce, cette journée d’études vise à faire un bilan critique de cette supposée « décroissance » des villes moyennes françaises. En effet, la nature des difficultés autant que leurs traductions socio-spatiales témoignent d’une grande diversité de situations locales et ne sont pas toutes réductibles à la notion de crise ou même de déclin. Plus généralement, à travers le thème du commerce, cette journée entend réinterroger à la fois le concept de décroissance urbaine et la notion de « ville moyenne » comme objet géographique et catégorie d’action publique.

Programme de la journée

Matinée (9h30-13h00) : communications scientifiques

Introduction par Thomas Pfirsch (UPHF Valenciennes, CNFG, Président de la Commission « Villes et métropolisation ») et Michael Pouzenc (Université de Toulouse Jean Jaurès, CNFG, Président de la Commission Géographie du commerce)

Pascal Madry (Institut pour la Ville et le Commerce, Paris- ladyss, lab’urba), Portée et limites de la nouvelle géographie prioritaire du commerce

Milhan Chaze (Université Clermont Auvergne – UMR Territoires) Dynamique commerciale et évolution sociale en ville moyenne. Etude comparée de Montluçon, Moulins et Vichy

Sophie Baudet-Michel (Université Paris Diderot – Géographie-Cités) et Matthieu Delage(Université Paris Est – ACP), L’érosion de la diversité commerciale dans les villes petites et moyennes de 1979 à 2014

Arnaud Gasnier (Le Mans Université – ESO), La dynamique commerciale de Le Mans Métropole entre facteurs endogènes de déprise et projets de remédiation politique

Guy Marchant (1er adjoint au maire, Ville de Valenciennes), Réinventer le cœur de villeDébat collectif animé par Aurélien Delpirou (Lab’urba)

Après-midi (14h30-16h30) : visite de terrain dans le centre-ville de Valenciennes

Lieu : UPHF, Valenciennes, Campus du Mont Houy, FLLASH, bât. Matisse, Amphi 150

Contacts : thomas.pfirsch@uphf.fr; aurelien.delpirou@u-pec.fr


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.