Compte-rendu de la réunion du 23 novembre 2017 Institut de Géographie, Paris

Présents : Franck Bodin, Samuel Deprez, René-Paul Desse, Arnaud Gasnier, Adeline Graby, Laura Jehl, Marie-Lavande Laidebeur, Nathalie Lemarchand, Pascal Madry, Bernadette Mérenne-Schoumaker, Sahoti Ouattara, Michaël Pouzenc, Colette Renard-Grandmontagne, Jean Soumagne.

Excusés : Anne Bouhali, Milhan Chaze, Philippe Dugot, Lionel Guillemot, Sylvie Laroche, Sophie Lestrade, Nicolas Lebrun, Christina Nordin, Benjamin Wayens.

1. Dossiers en cours

Nouveaux participants à la Commission

Depuis juin, 4 nouveaux inscrits sur notre liste : Laura Jehl, doctorante à l’Université de Lille, Corentin Trévien, chef de la section des études sur le commerce à INSEE, Venel Valcourt, étudiant M2 Paris 7,  Dominique Vanneste, géographe à l’Université Catholique de Louvain

Arnaud Gasnier soutiendra son habilitation à diriger des recherches intitulée « Le commerce dans la ville, entre crise et résilience. Vers une reterritorialisation soutenable ? » le lundi 4 décembre 2017 à 14h au laboratoire ESO Le Mans 

congrès de l’UGI Paris 2022 : il est convenu que le référent pour la Commission sera Michaël Pouzenc. Nathalie Lemarchand présente les travaux préparatoires au Congrès qui aura pour thème « Le temps des géographes ». 

Bibliographie thématique

Rappel de ce qui a été convenu pour l’actualisation 2017 : adresser les nouvelles références à Colette Renard-Grandmontagne pour le 15 janvier. Pensez à préciser pour chaque référence les rubriques suivantes : 

le champ “Autorisations” qui informe sur le terrain d’étude. Les modalités de saisie retenues précédemment ont été : Lieu – Pays

le champ “Extra” qui recense l’information relative à l’échelle d’analyse. Les modalités de saisie retenues sont les suivantes : 

                    1. Monde

                    2. Continent/Sous-continent

                    3. Etat

                     4. Région/ Sous-Région

                    5. Agglomération/ville

                    6. Quartier/rue/Centre commercial (y compris le centre-ville). 

les mots-clés et le résumé sont aussi les bienvenus. 

Pour cette publication, un DOI a été obtenu grâce à la persévérance de Colette Renard-Grandmontagne et au soutien financier du CNFG : 10.25328/bib.com.2017 (les chiffres correspondent à l’identifiant pérenne du CNFG à présent partenaire de l’INIST). La notice sur HAL sera complétée prochainement avec ce DOI. 

Se pose à nouveau la question de recruter un stagiaire pour exploiter cette bibliographie. Il s’agirait de développer une interface de cartographie en ligne (par entrées thématiques, échelles, pays) et d’explorer les possibilités d’actualisation facile de la base. Michaël Pouzenc va solliciter l’équipe du master géomatique à Toulouse et explorer différentes pistes pour financer un stage. 

Amélioration de nos outils de communication

Une liste de diffusion de la Commission est en place depuis septembre : vous pouvez envoyer directement vos informations à commission-geo-commerce-cnfg@univ-lorraine.fr. Colette Renard-Grandmontagne est modératrice. 

Projet d’un carnet d’Hypothèses

Nous passons en revue les contenus proposés Sylvie Laroche et apportons quelques ajustements. Sur cette base, la demande de création du carnet peut être lancée. Les besoins et l’organisation du travail pour alimenter ce carnet seront à préciser dans une prochaine discussion avec Sylvie : 

calendrier de rédaction des billets, 

appel à photos : pour le bandeau ? pour alimenter davantage que le bandeau ? quelle qualité ? envoi d’un texte + une illustration au comité de rédaction, puis Sylvie verse dans le carnet ? 

relancer l’appel à volontaires 

comité de lecture plutôt que comité de rédaction ? ou les deux ? est-ce Sylvie + une autre personne qui reçoit les propositions et envoie à deux relecteurs ? ou roulement d’un relecteur par mois qui se charge de trouver un 2ème relecteur ? 

interface de soumission de propositions sur le carnet ?

préciser le nombre de signes : 1,5 page maxi ? 

bilan à réaliser au bout d’un an de fonctionnement. 

En vue d’alimenter le carnet au rythme d’un billet par mois et dans l’idée que les billets peuvent s’appuyer sur une HDR ou une thèse soutenue dernièrement, la parution d’un ouvrage sur le commerce, un point sur l’appareil commercial d’un pays, un contrat de recherche (ou de prestation de service) sur le thème du commerce, les premiers billets proposés sont les suivants : Pascal Madry sur sa thèse, Arnaud Gasnier sur son HDR, Sahoti Ouattara sur la Côte d’Ivoire. Ajouter un billet d’un jeune chercheur ? 

2. Manifestations scientifiques récentes en Géographie du Commerce

AGF, 10 juin dernier

Colette Renard-Grandmontagne rappelle les points clés de cette journée «Commerce(s) et loisirs » et la préparation en cours d’un n° du BAGF sur cette thématique.

ASRDLF

Nicolas Lebrun nous transmet le compte rendu suivant : Pour la seconde année consécutive (après Gatineau, Canada en 2016), j’ai proposé une session spéciale « Commerce » au colloque de l’ASRDLF qui se tenait cette à année à Athènes du 4 au 6 juillet. Sur une petite dizaine de propositions, 5 ont été retenues. Les 5 intervenants retenus étaient tous présents à Athènes, ce qui est loin d’être systématique lors de gros colloques à sessions multiples à l’étranger. Les intervenants tous français, ne sont pas tous membres de la Commission Commerce. Les communications et les échanges qui ont suivi ont été intéressants et l’auditoire était dans la moyenne haute par rapport aux autres thématiques (7 sessions en parallèle). L’an prochain le colloque de l’ASRDLF aura lieu en France, à Caen, toujours début juillet. 

Nous convenons de solliciter Nicolas pour y proposer à nouveau une session commerce. 

Congrès EUGEO, Bruxelles, 4-6 septembre

Deux sessions en géographie du commerce ont été animées par Nathalie Lemarchand et Michaël Pouzenc. Certaines sessions du congrès ont connu un fort absentéisme (des communicants ne sont pas venus présenter leur travail).

Colloque E. Thil, 12-13 octobre

Pascal Madry rappelle les thèmes abordés. Moins de participants cette année. 

A noter également : suite au colloque de Lomé il y a un an et demi, les actes sont à présent prêts à imprimer. Il serait intéressant d’obtenir un compte rendu du colloque qui s’est tenu à Abidjan fin octobre sur le numérique. 

3. Manifestations scientifiques à venir

Journée Jeunes Chercheurs de la Commission Géographie du Commerce, 24 novembre 2017

Pour les prochains appels à communications, nous aurons à mieux préciser la dimension “commerce de détail” (dont logistique du commerce de détail, critère de la vente au consommateur final) ou bien à envisager des sessions sur le commerce international (exemple : commerce international du bois), ce qui encouragerait aussi d’autres participants ?

Nuit européenne de la Géographie, 06 avril 2018

Les Commissions du CNFG sont invitées à faire des propositions. Nous préférons envisager la question au niveau de nos Départements de Géographie respectifs. 

Colloque du Havre, 30-31 mai et 1er juin 2018

Samuel Deprez rappelle les échéances, les partenariats engagés, les grandes lignes du programme. Nous décidons de réunir le Comité scientifique du colloque le 15 mars à Paris. 

Colloque Québec, 06-10 août 2018

Nathalie Lemarchand précise le thème « apprécier la différence » et rappelle la dimension francophone de ce congrès régional de l’UGI. 

4. Projets de recherche collectifs au sein de la Commission

Projet d’un atlas numérique du commerce

Matthieu Delage et Antoine Fleury pourraient apporter leur contribution concernant Paris, avec quelques cartes portant sur l’organisation de l’appareil commercial parisien. 

Pascal Madry : suivre les évolutions spatiales des nouvelles formes de commerce, alternatif (circuit court…) ou non (drive…). Il faudra sûrement se préserver du risque de rouvrir certains débats méthodologiques (nomenclature d’activité, etc.). 

Contribution de Bernadette Mérenne-Schoumaker : 

Remarques préliminaires

Il n’existe que peu de documents cartographiques en ligne sur le commerce  

Ce qui existe parfois, c’est une planche commerce dans des atlas plus généraux comme dans le cas de l’Atlas de la Grande Région où une planche de la rubrique « économie » est consacrée au commerce transfrontalier. Voir http://www.gr-atlas.uni.lu/atlas/fr/start.html

Dans l’atlas en ligne de la Belgique, il n’y a pour le commerce que des données relatives à l’emploi dans la partie Activités économiques http://www.atlas-belgique.be/cms2/index.php?page=index-acteco_fr

On peut aussi trouver des cartes dans des publications en ligne comme par exemple celles de l’article de Jean-Pierre Grimmeau, Benjamin Wayens et Emilie Hanson de EchoGeo 15 « Une macro-géographie du commerce de détail en Belgique »https://echogeo.revues.org/12330

En cherchant sur Internet, j’ai encore trouvé :

Un atlas de la Haute Marne : une carte générale et des brochures avec cartes sur les principales polarités :  http://www.haute-marne-eco.fr/core/zone_theme.php?zone=199&id=803

Une carte des polarités commerciales de Toulouse : http://map.aua-toulouse.org/AtlasCommerce/

Une carte du Grand Lyon avec l’évolution des salariés dans le commerce de détail : http://www.opale-lyon.com/Carte/Grand_Lyon-Evolution_emploi_commerce_de_detail-3449

Une carte de la Suisse avec l’emploi en équivalents temps plein : https://www.bfs.admin.ch/bfs/fr/home/statistiques/catalogues-banques-donnees/cartes.assetdetail.2244140.html

Mais existe-t-il seulement de bons atlas « papier »

Pour moi, un des meilleurs est celui de la Wallonie publié en 2014. 

Vous pouvez le découvrir grâce à l’article ci-joint : http://www.reflexions.uliege.be/cms/c_358950/fr/le-visage-du-commerce-wallon

Pourquoi si peu de productions cartographiques ? 

Trois raisons peuvent être évoquées : 

Le manque de données statistiques en dehors de l’emploi

La difficulté pour tenir les données à jour

Comme le commerce est un secteur très concurrentiel : avoir des données = avoir le pouvoir, d’où beaucoup de données privées 

Que pourrions –nous faire collectivement ?

Il me semble que le travail le plus pertinent serait un « guide pour réaliser un atlas du commerce ou pour mieux cartographier le commerce », soit sur support papier, soit en ligne.

Il s’agirait de rechercher les indicateurs les plus pertinents et les modes cartographiques les plus adéquats. Une réflexion sur les données et leur acquisition serait aussi la bienvenue. 

On pourrait y distinguer les outils par niveau spatial (ville ou agglo, région, pays…) et séparer ce qui concerne l’offre (polarités, formes de commerce…) de ce qui concerne la demande (potentiel de clients, infrastructures de transports…).

On pourrait illustrer ce guide avec de bons exemples.

Le travail impliquerait que nous menions une analyse critique de l’existant.

Cette option répond pour moi bien à notre rôle de chercheur et d’enseignant et pourrait être utile aux étudiants comme aux professionnels travaillant dans des agences d’urbanisme ou pour des groupes commerçants.

Ce travail pourrait au final donner lieu à une publication collective.

Un consensus commence à se construire autour de ces propositions. Nous poursuivrons la discussion le 15 mars, durant la prochaine réunion de la Commission. 

Participation à un projet de recherche sur le territoire de la Région Normandie, en lien avec l’élaboration du futur SRADDET 

Franck Bodin et Marie-Lavande Laidebeur présentent l’historique de leurs partenariats avec des collectivités locales de Normandie (concours international d’idées d’aménagement durable organisé à Trouville sur Mer, concours de la Communauté de Communes Côte d’Albâtre) puis le projet avec la Région. Il s’agit d’établir une maquette virtuelle de toute la Normandie avec des possibilités de zoomer, par exemple sur la question de tel ou tel centre-ville. Un atlas du commerce serait à projeter sur la maquette, complété par des témoignages et des zooms. Portage possible par l’Institut d’Urbanisme de Normandie. Prendre en compte les territoires limitrophes. L’idée est de développer un espace de diagnostic, un outil de concertation pour le SRADDET (1. réaliser une maquette, 2. l’alimenter pour nourrir une stratégie). Ce travail invite à problématiser des questions de recherche à partir d’un cas concret. 

Une discussion s’engage sur la possibilité pour la Commission Géographie du Commerce, ou des membres de cette Commission, de participer au projet. Le travail de collecte des données et de cartographie n’est pas directement de notre ressort, le travail de transposition didactique non plus. Prévoir un séminaire d’expertise de la Commission Géographie du Commerce en Normandie ? Discussion à poursuivre…  

Journée Jeunes Chercheur-es de la Commission Géographie du Commerce

Au lendemain de la réunion de la Commission, la journée jeunes chercheurs et chercheuses s’est tenue autour des présentations ci-dessous. Nous remercions vivement tous les intervenants et les participants à la journée pour la qualité des présentations et la richesse des échanges :

Aurélien GACK (Doctorant LOTERR, Université de Lorraine) – Le commerce de l’ancien bassin minier du Nord-Pas-de-Calais : créations d’emplois, recompositions urbaines, nouvelles pratiques et expériences ?

Adeline GRABY (Doctorante ESO-Caen, Université de Caen-Normandie) – Les enjeux du commerce alimentaire en milieu rural. Logiques d’approvisionnement, pratiques marchandes et stratégies politiques en Normandie et en Occitanie. Mise en discussion d’un projet de thèse

Laura JEHL (Doctorante Laboratoire TVES, Université de Lille) – La restructuration des zones commerciales : vers une nouvelle démarche de projet urbain entre les acteurs de la ville et du commerce. Le cas pionnier de la Zone Commerciale Nord de Vendenheim

Alexandre COULONDRE (Post-doctorant Labex « Futurs Urbains », Lab’Urba, Université Paris-Est Marne-La-Vallée (UPEM)) – Quel est l’impact de la mobilisation locale sur le développement des centres commerciaux ? [étude de cas] 

Ulysse LASSAUBE (Doctorant UMR Géographie-Cités, Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne) – Vers une redéfinition de la proximité commerciale (Paris)

Natacha ROLLINDE DE BEAUMONT (Diplômée de Master 2, UMR Géographie-Cités, Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne) – La place des commerçants indépendants dans les reconfigurations de centralités commerciales – le cas de Montreuil-sous-Bois (93)

Michaël Pouzenc et Colette Renard-Grandmontagne. 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.