Compte rendu de la réunion du 15 mars 2018 9h – 12h30 à l’Institut de Géographie (191 rue Saint Jacques, 75 005 Paris) Salle 303

Présents : Alexandre Coulondre, Samuel Deprez, René-Paul Desse, Philippe Dugot, Arnaud Gasnier, Adeline Graby, Nathalie Lemarchand, Sophie Lestrade, Philippe Madeline, Pascal Madry, Michaël Pouzenc, Colette Renard-Grandmontagne, Benjamin Wayens, Nabil Zouari.

Excusés : Sylvie Laroche, Nicolas Lebrun, Bernadette Mérenne-Schoumaker, Jean Soumagne. 

1. Bibliographie thématique

Peu de nouvelles références ont été reçues à ce jour par Colette Renard-Grandmontagne. N’hésitez pas à lui envoyer non seulement les références de vos propres publications mais aussi de celles qui n’auraient pas encore été répertoriées, par exemple les thèses récentes concernant la géographie du commerce. Il peut être utile également de répertorier les mémoires de master sur ce thème mis en ligne par certaines Universités. Pensez à préciser pour chaque référence les rubriques suivantes : 

le champ “Autorisations” qui informe sur le terrain d’étude. Les modalités de saisie retenues précédemment ont été : Lieu – Pays

le champ “Extra” qui recense l’information relative à l’échelle d’analyse. Les modalités de saisie retenues sont les suivantes : 

                    1. Monde

                    2. Continent/Sous-continent

                    3. Etat

                    4. Région/ Sous-Région

                    5. Agglomération/ville

                    6. Quartier/rue/Centre commercial (y compris le centre-ville). 

les mots-clés et le résumé sont aussi les bienvenus. 

René-Paul Desse se charge de transmettre les références des chapitres publiés dans les actes du colloque de Lomé (nota : ceux qui souhaitent acquérir cet ouvrage peuvent s’adresser à lui). 

Durant nos précédentes réunions a été développée l’idée d’une exploitation cartographique de cette bibliographie thématique (base de données comptant plus de 1 300 références avec une indexation par thème, sous-thème, territoire étudié, échelle d’étude). Nous avons recherché un stagiaire en géomatique pour développer une interface de cartographie en ligne (par entrées thématiques, échelles, pays) et pour explorer les possibilités d’actualisation facile de la base. Après discussions au sein de l’Université de Toulouse, nous proposons la solution suivante : 

Ce travail fera l’objet d’un « atelier » (travail de groupe de 4-5 étudiants) du master Géomatique de Toulouse en janvier-février 2019 (période réservée aux ateliers dans ce master). 

Cela suppose l’élaboration d’une convention d’étude assortie d’un financement de l’ordre de 2 000 €. Le Directeur du Labex Structuration des Mondes Sociaux a donné son accord de principe pour assurer ce financement. 

2. Informations sur la publication des articles récoltés dans le cadre du prix IVC – LADYSS

8 articles ont été retenus pour publication. Plutôt que la préparation d’un numéro de revue dont les délais s’annoncent trop longs, le choix est fait de publier un petit ouvrage de 50 à 70 pages qui sera diffusé notamment aux membres de l’IVC, pour leur permettre de mieux connaître les recherches menées en géographie du commerce. La préparation de cet ouvrage nécessite un comité de lecture. Une partie du jury du prix est remobilisée : Nathalie Lemarchand, Pascal Madry, René-Paul Desse, Régine Vanheems. Arnaud Gasnier, Colette Renard-Grandmontagne et Benjamin Wayens sont d’accord également. 

Sur les conseils de Benjamin Wayens va être explorée la piste Open edition books (diffusion électronique + édition papier en faible tirage) qui permet une diffusion beaucoup plus large que la seule édition papier. 

Le prix IVC-Ladyss de la meilleure communication scientifique sera organisé tous les deux ans en alternance avec un prix de thèse. 

3. Projet de recherche sur le territoire de la Région Normandie, en lien avec l’élaboration du SRADDET

Samuel  Deprez a proposé un mapping sur le commerce au Havre ; il peut transmettre la proposition à tous les collègues intéressés. Un budget de 14 000 € est prévu pour les mappings, dont 6 000 € réservés aux rencontres audiovisuelles de Lille. L’enveloppe est mince, les possibilités de contribution sont ouvertes. Un travail comparatif serait intéressant. La CCI et l’Institut d’Urbanisme du Havre sont partants, peut-être la ville aussi. 

4. Carnet d’Hypothèses « Commission Géographie et Commerce » : organisation du travail de rédaction

Le blog a largement pris forme : https://cnfgcommerce.hypotheses.org/.

L’organisation du travail est précisée : 

Sylvie Laroche est rédactrice en chef du blog ; elle réceptionne nos propositions de billets et peut compter sur un comité de rédaction pour en faire l’évaluation avant qu’elle les dépose sur le blog. 

Lorsqu’un membre de la Commission intervient dans les médias ou publie un article, il envoie le lien à Sylvie, qui peut déposer un extrait sur le carnet ; si Sylvie repère une information intéressante, elle peut aussi la verser sur le blog. 

Un appel à propositions de billets sera envoyé régulièrement, avec une échéance. 

Pour fin avril : Pascal Madry, Arnaud Gasnier, Alexandre Coulondre et René-Paul Desse envoient une contribution. 

Nathalie coordonne le comité de rédaction jusqu’à octobre. 

Il faudra mettre en avant le fait que le blog a un comité de lecture et un processus éditorial. 

L’un des enjeux est de faire reconnaître la qualité de nos supports de publication pour contester ceux qui ne jurent que par Scopus. 

Il faudra garder une bonne interaction avec le site CNFG. 

5. Nouveau site du CNFG : actualisation de la page dédiée à la Commission Géographie du Commerce (Colette Renard-Grandmontagne et Michaël Pouzenc)

Le site du CNFG a migré vers une autre plateforme sur laquelle nous pourrons effectuer nous-mêmes une bonne part des actualisations. Nous passons en revue les intitulés de rubriques et les contenus à mettre à jour. Nous devons trouver une bonne complémentarité entre la page « Commission Géographie du Commerce » sur le site du CNFG et le carnet d’Hypothèses « Commission Géographie et Commerce ». 

Jean-Pierre Grimmeau propose de mettre sur le site les photos des différents colloques, en remontant le plus loin possible. Cela implique de faire appel aux membres qui auraient des photos, notamment Gérard Desbouis. Dans la rubrique sur l’historique de la Commission, il serait également intéressant d’ajouter les photos des Présidents et Vice-Présidents successifs de la Commission. 

6. Projet de guide pour mieux cartographier le commerce

Sur la base d’échanges avec Bernadette Mérenne-Schoumaker, Michaël Pouzenc fait une proposition d’organisation en groupes de travail :

1. Un groupe « cartographier le commerce de la rue à l’agglomération »

cartographie de l’offre (polarités, formes de commerce…) : repérage critique des données existantes, indicateurs les plus pertinents, modes cartographiques les plus adéquats 

cartographie de la demande (potentiel de clients, infrastructures de transports…) : données disponibles, indicateurs les plus pertinents, modes cartographiques les plus adéquats

2. Un groupe « cartographier le commerce du territoire à la région » 

idem

3. Un groupe « cartographier le commerce d’un pays » 

idem

4. Un groupe sur les finalités d’un atlas du commerce ou plus généralement d’une cartographie du commerce. Ce groupe peut reprendre d’une certaine manière le questionnement que nous avions formulé durant la réunion de juin. Il serait intéressant d’y ajouter une réflexion épistémologique et méthodologique : 

une cartographie du commerce pour quoi faire ? pour communiquer à qui ? pour les acteurs publics ? quelle plus-value de l’analyse cartographique ? 

la cartographie n’est qu’un outil parmi d’autres pour analyser le commerce ; l’enjeu est souvent de la mettre en dialogue avec d’autres outils (photographie des lieux de commerce, enquêtes sur les pratiques de chalandise…) 

l’évolution de la cartographie du commerce a beaucoup évolué, en même temps que les problématiques de géographie du commerce (l’évolution des représentations et l’évolution des problématiques s’alimentent mutuellement) ; des journées d’étude à Bordeaux à l’automne prochain (message ci-dessous + pièce jointe) pourraient nous aider à approfondir une partie de notre réflexion 

5. Une participation de tous à une analyse critique de l’existant. En termes de production cartographique traitant du commerce, qu’est-ce qui existe déjà en ligne et en papier ? Quelles en sont les forces et les faiblesses ? Les bons exemples repérés pourraient servir à illustrer le guide que nous projetons. 

Différents collègues donnent leur point de vue, notamment :

Arnaud Gasnier : Cet emboitement d’échelles me parait bien sûr cohérent et, de plus, il facilite le travail en équipe. Le point 4 me semble particulièrement important car non seulement le commerce change mais les manières de l’approcher également : les dimensions des temporalités du commerce, de la croissance  et vacance de celui-ci questionnent le temps court et long.

Aussi, comment cartographier les flux du commerce numérique dont l’essor va être sans doute très rapide… Une consigne est-elle un commerce ? ou seulement un point d’accès au produit ? Si le temps et l’espace se conjuguent dans les ateliers/équipes mentionnés, je rajouterais bien à ta liste initiale un atelier commerce numérique et digital : comment cartographier un commerce de plus en plus polymorphe, hybride ou totalement dématérialisé ? 

René-Paul Desse : Il me semble que les trois premiers ateliers pourraient être regroupés en deux ateliers : 1) Le commerce de la rue à l’agglomération ; 2 + 3) de la région au Pays. Prévoir l’analyse des indicateurs me semble très utile. Pour l’analyse critique de l’existant, mettre l’accent sur les ressources en ligne.  

La réflexion est à poursuivre. Nous y verrons plus clair en partageant une analyse critique de l’existant. Pascal Madry propose de nous accueillir à l’IVC le 17 octobre pour un atelier sur le sujet. Le matin pourrait se tenir un séminaire IVC – Ladyss sur la cartographie du commerce, avec des interventions de la FNAU et de l’IAU, l’après-midi pourrait se tenir une réunion de la Commission sur le projet de guide pour mieux cartographier le commerce.

Pour l’analyse critique de l’existant en matière de cartographie du commerce, un tableau partagé en ligne est mis en place : 

D’ici le 05 octobre, chacun peut l’alimenter au fil de ses lectures : chaque ligne du tableau comporte une référence bibliographique (atlas ou carte intéressante), un lien internet vers le document lorsque ce lien existe, un commentaire sur l’échelle utilisée (agglo, région, pays), les indicateurs utilisés, les modes cartographiques, les atouts et faiblesses. 

7. Manifestations scientifiques à venir

Remise annuelle des Prix et Médailles de l’Académie des Sciences Commerciales, 20 mars : invitation transmise par Alain Metton. La séance aura lieu à 17 heures à l’ESCP-Europe, 79 av. de la République, Paris 11ème.

Colloque du Havre, 30-31 mai et 1er juin, organisé par Samuel Deprez pour le compte de la Commission : le programme et le formulaire d’inscription sont en voie de finalisation. 31 propositions de communication ont été reçues, 26 ont été acceptées et réparties en 5 sessions. La première journée du colloque sera prise en charge par la CCI dans ses locaux.  

Congrès ASRDLF de Caen, 04-06 juillet : l’appel à communications est prolongé jusqu’au 30 mars. Une session « Jeux d’acteurs et localisations marchandes : entre enjeux économiques et enjeux territoriaux » est organisée par Nicolas Lebrun et Pascal Madry. 

Congrès régional UGI + colloque annuel des géographes canadiens à Québec, 06-10 août : l’appel à communications est prolongé jusqu’au 02 avril. Nathalie Lemarchand propose une session sur les paysages commerciaux avec Désiré Dabié, une session sur le thème « commerce et tourisme » avec Colette Renard-Grandmontagne. 

Nous devons commencer à réfléchir au colloque 2020 de notre Commission (le projet doit être au point d’ici le printemps 2019 pour les demandes de financement). Le CNFG nous incite à des colloques préparatoires au Congrès UGI Paris 2022 qui aura pour thème « Le temps des géographes ». On peut également supposer qu’un évènement aura lieu à Paris en 2020 pour le centenaire du CNFG. Pour le colloque 2020 de la Commission Géographie du Commerce : quel thème ? commerce et temps ? commerce populaire ? commerce alimentaire ? quels organisateurs ? des collègues de Paris ? des collègues de Nancy et Metz ? Nous pourrons poursuivre les échanges durant le colloque du Havre. 

Michaël Pouzenc et Colette Renard-Grandmontagne.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.